Autour de Made in Algeria. Enjeux et pratiques de la cartographie aux frontières des disciplines, 28 janvier 2016, I2MP – MuCEM

Journée d’études INHA / TELEMME / MuCEM

« Autour de Made in Algeria »
Enjeux et pratiques de la cartographie aux frontières des disciplines
Géographie, Histoire, Histoire de l’art et pratiques artistiques
Organisée par Pierre Pinchon & Zahia Rahmani

L’exposition Made in Algeria. Généalogie d’un territoire est l’occasion d’une journée d’étude transdisciplinaire, pensée comme un lieu de rencontres entre universitaires, les artistes et les publics. Elle s’organise en deux temps : une matinée propose, dans une perspective historique et généraliste, des interventions sur les enjeux de la cartographie et des représentations du territoire dans le bassin méditerranéen au 19e siècle ; l’après-midi est pensé comme un workshop, un espace de discussion où penseurs et praticiens questionneront les rapports de l’art contemporain à la cartographie.

Jeudi 28 janvier 2016
I2MP – MuCEM
201, quai du port 13002 Marseille

Entrée libre sur inscription, avant le 27 janvier, à l’adresse : i2mp@mucem.org


Matinée : Les enjeux de la cartographie dans le bassin méditerranéen au XIXe siècle
Modération : Pierre Pinchon

9h
Accueil des participants

9h15
Ouverture de la journée d’étude
Denis Chevallier, Responsable du Département de la Recherche et de l’enseignement et Maryline Crivello, directrice de l’UMR Telemme-CNRS

9h30
Présentation de la journée et introduction
Pierre Pinchon, MCF Histoire, Aix-Marseille Université, UMR Telemme-CNRS

10h
« Cartographier les villes et les pays de Méditerranée, XIXe-XXe siècle »
Jean-Luc Arnaud, HDR Géographie, chercheur CNRS, fondateur du site CartoMundi, UMR Telemme-CNRS

10h30
Présentation de l’exposition par les commissaires de l’exposition Made in Algeria : enjeux et méthodes
Jean-Yves Sarazin (sous réserve), directeur des Cartes et plans, BNF et Zahia Rahmani, responsable du domaine « Art et mondialisation », INHA

11h
« Artistes militaires, cartographie et paysages en Algérie vers 1830 »
Nicolas Schaub, docteur en histoire de l’art, Université de Strasbourg

11h30
« Approches de la cartographie coloniale du Maghreb (XIXe-XXe) »
Aurélia Dusserre, MCF Histoire, Aix-Marseille Université, IREMAM-CNRS

12h
Déjeuner

Après-midi : Art contemporain et cartographie
Modération : Zahia Rahmani

14h
Introduction
Zahia Rahmani, commissaire de l’exposition « Made in Algeria » et responsable du domaine « Art et mondialisation », INHA

14h30
« Le ciel nous regarde et vice versa »
Anna Guilló, artiste, MCF arts plastiques, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, co-fondatrice du programme de recherches La Fin des cartes ? Territoires rêvés, territoires normalisés

15h
« Quand le globe chasse le planisphère »
Guillaume Monsaingeon, commissaire d’exposition, co-fondateur de l’Oucarpo (Ouvroir de cartographie potentielle)

15h30
« L’antiAtlas, une démarche transdisciplinaire »
Jean Cristofol, philosophe, École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence (ESAAix), membre du collectif antiAtlas des frontières

16h
Discussions et conclusions

 

Image : Zineb Sedira, Série 1- Les terres de mon père, 2015, série de 9 photographies, collection de l’artiste. Courtesy Zineb Sedira & Kamel Mennour, Paris © Adagp, Paris, 2015


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *