Le Transsaharien à rebours

Utopie jamais aboutie, le projet de chemin de fer Méditerranée-Niger a accompagné l’ambition coloniale française en Afrique du Nord, du second XIXe siècle au régime de Vichy.

Si la faisabilité du projet est définitivement niée en 1949, la propagande des années 1940 faisait la part belle à la construction de cette liaison ferroviaire à travers le Sahara :


Inspection des travaux de la voie ferrée Méditerranée-Niger, Les actualités mondiales, 1941, INA

Un siècle plus tôt, la Marine française cartographiait déjà les possibilités commerciales du désert :

Algérie au pays des noirsCarte des routes commerciales de l’Algérie au Pays des Noirs
Dressée par M. Prax, ancien officier de la Marine de l’État ; gravée par F. Delamare
1851
Échelle : 1:10 000 000
Carte imprimée, 46 x 58,7 cm

Source : Bibliothèque nationale de France, Département des Cartes et plans, Ge D 13820

Pour voyager sur ces routes en détails, en attendant la rentrée, rendez-vous sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8491465k


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *